mercredi, mars 08, 2006

Doucement ... Mais surement

Nous sommes déjà arrivés à … Nice !!!
Dans le registre blagues, on en a encore de bien bonnes dans notre musette… C’est qu’en 500 km elle a eu le temps de nous en préparer la farceuse !
Déjà elle nous a roulés sur sa vitesse de pointe : on est descendu à Marseille à …75km/h grand max, sur l’autoroute (qu’on avait prise pour gagner du temps !).
Finalement arrivés, tout contents de n’avoir eu qu’une toute petit panne, réparée en 2 minutes (les fusibles : plus de phares … !) on donne rendez-vous à nos potes comme prévu en haut de la « route des Crêtes » à Cassis. Et là, la montée impossible !
A ceux qui l’on connue : Là où la « Choupette » l’a fait en 1ere, l’Ami 6 l’a fait … en marche arrière … !!!
Dur … Mais faut dire qu’on l’avait chargée comme une mule la bourrique, …voir plus.
Heureusement les amis sont venus à la rescousse, et une fois soulagée d’un poids prohibitif, l’Ami farceuse est montée.
Une fois ces premières émotions passées et après une belle nuit en haut des crêtes il a fallu faire le point : On avait nettement surestimé le chargement et un peu surmené la bête. Là encore les copains de Marseille nous ont sauvé la mise en gardant une multitude de choses utiles mais superflues ….
Là dessus on salue les copains et on repart regaillardis, jusqu’à la première grosse montée :
Et PAN ! La bougie du cylindre gauche qui saute !
Pas grave Steph la bidouille nous répare ça sans même un juron … Sauf aprés la 3eme fois !
Mais ce fût la bonne et la bougie a tenu.
Arrivés à Cabasson à côté du Lavandou, on se décharge encore chez d’autres copains (heureusement qu’on en a beaucoup). On était tombés dans le piège du : « on prend ça peut servir » … Mais on a lourdement surestimé l’espace disponible dans la voiture … Et oui voyager léger ça s’apprend.

Dans tous les cas, Steph avait prévu d’aller chez des spécialistes vieilles Citroën à Cuers dans le Vars et nous sommes allés faire un petit check up le lendemain.
Bilan : le monteur est bon mais un réglage des culbuteurs s’imposait. Par contre un des cardans changés à neuf avant de partir était mort et a dû être remplacé : défaut d’usine qui nous a coûté 50 €…


Mais nous voila repartis et rassurés avec un moteur qui a repris au moins 30% de sa puissance ! YOUPI on roule à 90 !

On ne réalisait pas trop, mais l’aventure nous a déjà rattrapés après ce 1er demi-millier de kilomètres … difficile d’imaginer qu’il nous en reste encore 11 500 … Mais on est heureux de passer enfin notre première frontière ce soir !
Alora la suita in Italia !

11 commentaires:

LE ZUBIAL a dit…

Ah la la vous avez donc trouvé pire que la Choupette au niveau de la fiabilité mécanique ???? C'est-y bien possible ça ??? je me souviens, quand on était sur le périph' marseillais, et que les cables d'embrayage avaient lâché........

En tous cas, ravi de vous lire, et d'avoir quelques nouvelles !

J'espère que tout se passera bien en Italie, et je vous souhaite de belles routes !

Le Zubial

Stéph a dit…

Contente de vous lire, car depuis que nous sommes rentrés à Lyon, chaque soir je me connecte pour connaître la suite de vos aventures, et surtout pour connaître LA 1ère aventure...
Je suis sure que les autres épisodes ne relateront plus les caprices de votre compagne...
François et moi vous embrassons très fort, et attendons bien évidemment la suite de votre périple made in Italia...
Stéph

ps : désolée ne pas avoir tél des 2 Alpes mais plus de batterie > oubli de chargeur > pas votre n° en tête...

pierrot a dit…

Yes des nouvelles! putain j'aurais voulu voir ca... la route des cretes en marche arriere!!! j'imagine la gueule des marseillais qui vous on vu monter... " putain, y sont fadas!" bon ben moi jai pas decolle samedi a cause de la neige du coup on est partis dimanche pis a l'arrivee... pas de bagages!!! Quelle avanture!!! Bref vous m'faites marrer avec vos 12000 bornes et vos pannes...y'a pas que vous qui faites des truc de dingues!Bon en tt cas je suis bien content d'avoir de vos nouvelles, ici on bosse comme des fou mais l'ambiance est bien cool et il fait super beau, s'matin j'me suis baigne!... tout va bien!
Bone route, profitez profitez profitez, et racontez nous tout, ca fait trop palisir de vous lire!
Bizzzzzzzz

Le frerro

Strogoff a dit…

Eh ouais, ben c'est sûr, une 2CV, chargée comme une mûle... C'est même pas garanti qu'elle va vous faire l'Europe. Remarquez bien qu'une fois en Asie, vous pourrez toujours l'échanger contre des chevaux, ou des mules :-)
Bonne route en Italie, et faites gaffe, ils roulent comme des furieux.

fierrot le poux a dit…

Ben merde, c'est pas encourageant tout ça ! Selon un dicton du vieux Robert (mécano de Craponne sur Arzon) : "Une bougie qui crame, c'est la voiture qu'a plus d'âme". Vous êtes pas au bout de vos peine en tout cas, surtout si vous avez laissé tout vos habits sur la route et qu'il faudra se taper les montagnes mongoles en poussant l'ami à poile. Arrêtez vos conneries, rentrez à la maison...Sinon, j'aime bien la foto de Steph qui répare le culbuto a genoux.
Bonne chance quand même !

Mag la brésilienne a dit…

encore 11500 km!!!au train où c'est parti c'est pas un an qu'il va vous falloir!
enfin, heureuse d'avoir de vos nouvelles. j'attends avec impatience le deuxième épisode des aventures de la "farçeuse"
Bonne route et plein de bisous.

Anonyme a dit…

vous voilà sur la route de l'eau...c est une belle aventure qui commence et vous souhaite un bon voyage ! A bientôt :-)

Anonyme a dit…

vous voilà sur la route de l'eau...c est une belle aventure qui commence et vous souhaite un bon voyage ! A bientôt :-)
COUSINE Astrid

NicoNico a dit…

Haaaaaaaa,
Je suis naz, j'avais pas pensé a regarder le belog.
Heureusement que rené me l'a rappelée hier (une sombre histoire de modem animait son coup de fil...).
Bon ben tout va bien alors, je vais faire des comments sur chaque niouze. Enfin je vais essayer, g du taffe.
Bon on continue, bises a vou...
et aux autres de la liste tiens

Mohamed El jerroudi a dit…

Mon commentaire est un modeste poème,
que je dédie à " La Route de L'eau"

Soif...
Mémoire de l'eau
Nos yeux son transpercés
de milliers de puits
L'errance porte son errrance
de mirage en mirage

Nos visages se noient
dans la cruauté des vagues
Le regard se perd
Les images se superposent
Les mots se bousculent

Un cri...
à peine audible
évoque le fouet
de la noyade.

Mohamed El jerroudi (MAROC )

Anonyme a dit…

Hey! Quick question that's completely off topic.
Do you know how to make your site mobile friendly? My weblog
looks weird when browsing from my apple iphone.
I'm trying to find a template or plugin that might be able to fix this problem.
If you have any suggestions, please share. Thank you!


Feel free to surf to my site blogs sites