mardi, avril 18, 2006

Moldova !

En quittant Cobor, nous devions passer par Sighisoara, la ville natale de Vlad TEPES « l’empaleur », mieux connu sous le nom de Dracula ! Il etait un prince valaque du XVe siecle, heros de la resistance anti-turque.
Sa reputation lui valu le surnom de Dracul, qui veut dire dragon et Diable en vieux roumain.
La legende a fait du guerrier sans pitie un suceur de sang !



Mais apres le mythe sanglant, la blanche neige nous attendait, а plus de 1000 m. Nous avons oscille pendant 2 jours entre cols eleves et profondes gorges. Au detour d’une route sinueuse nous sommes arrives а un magnifique un lac gele. Au milieu, des troncs d’arbre depassaient de la glace et sur le bord, des centaines de grenouilles croassaient dans les roseaux.
Nous nous sommes alors fait interpeler en francais : « Vous etes les francais de l’Ami6 ? » C’etait un Monsieur d’origine francaise residant en Roumanie, en reperage pour l’Alliance francaise. Apres avoir discute autour de la voiture il nous a appris que le lac s’etait forme suite а un eboulement lors d’une grosse tempete il y a 40 ans. L’eau a alors envahi une partie de la foret et les arbres ont pourri sur place petit а petit.

Plus loin la riviere entre dans des gorges impressionnantes. Des falaises vertigineuses enserrent le ruban d’eau et l’asphalte, qui se fraient un chemin entre les parois abruptes. Par endroit le passage est si etroit que la route a du etre creusee dans la falaise pour pouvoir se faufiler entre l’eau et le roc.

Au delа des gorges s’etend la region de la Moldavie roumaine (а ne pas confondre avec la Republique de Moldavie) parsemee de monasteres remarquables. Nous avons donc fait halte dans l’un d’entre eux, qui par chance proposait gratuitement des chambres pour les voyageurs.
Perdu au bout d’une longue piste dans une campagne boisee, il est construit au bord d’une riviere dont les violentes crues ont emporte une partie de la route. Beaucoup de personnes travaillent pour le monastere, qui possede sa propre ferme.

C’est un lieu de pelerinage pour beaucoup de roumains. Mais а cette periode de l’annee le lieu est moins frequente, ainsi l’atmosphere de paix et de recueillement nous a tout de suite inspires. La Roumanie est en majorite orthodoxe et ses monasteres qui arborent des toitures aux belles arabesques et des icones eclatantes de dorures contrastent avec la tenue strictement noire des religieux.


C’est un pretre aux yeux brillants dans sa longue barbe qui nous a accueilli tout en roumain. Quand il nous a demande : « Familly ?» on a dit : « da ! da ! ». Mais quand il a vu nos noms differents sur les passeports, on a sentit que ca posait probleme : bien entendu dans un monastere les femmes dorment d’un cote et les hommes d’un autre quand ils ne sont pas maries ! Il a commence а nous expliquer que le petit Jesus voyait tout …etc…
Puis il a consulte son chat du regard. Celui-ci a du nous trouver sympa car le pretre nous a conduit а une meme chambre ! Mais il nous a quand meme donne la clef de celle d’en face en nous faisant comprendre qu’il prenait des risques et qu’il fallait etre discrets …
On a finalement dormit dans la meme mais dans deux lit а l’oppose. On a du avoir inconsciemment peur du regard du petit Jesus !!! ;-)
Nous n’avons pas regrette cette halte : le lieu etait magnifique, les chants des prieres resonnaient dans le petit matin et notre journee a commence tres zen.


Le soir meme nous etions а Iasi pres de la frontiere et nous quittions la Roumanie le lendemain. Cette ultime etape sans grand interet touristique fut cependant assez frappante. De tout notre trajet en Roumanie nous n’avons jamais vu autant d’enfants mendier dans la rue. C’est un fait : il y a beaucoup d’orphelins en Roumanie qui vivent dans la rue. Ils peuvent etre accueillis dans des orphelinats, quand il y a assez de place, et jusqu’а l’age de 18 ans. Apres … debrouille toi ! Et nous en avons vu des tous jeunes tendre la main …

En conclusion nous avons parcouru 2200 km en Roumanie en un peu plus de 3 semaines, sur environ 5100km effectues depuis le debut avec notre meilleure « Ami ». Et pas une seule crevaison, ce qui est un record vu l’etat des routes de Roumanie. En effet le metier le plus repandu dans ce pays est celui de « Vulcanisateur » : reparateur de pneus. On en trouve meme dans les lieux les plus recules ou il n’y a aucun autre commerce !
Pas un seul vol non plus, malgre ce qu’en disaient les medisants.
Nous quittons ce beau pays un jour de pluie, le seul que nous aurons eu depuis le debut du voyage. Nous avons echappe aux inondations par chance, et avons ainsi pu visiter une bonne partie du pays. Nous restons impregnes de l’odeur du feu de bois qui parfume tous les villages, par les aboiements des chiens qui resonnent la nuit, les claquement des sabots des chevaux sur l’asphalte et le gloussement des dindons pendant la sieste… Mais aussi dans les villes, par les avertisseurs des voitures qui jouent toutes les melodies d’alarmes possibles et imaginables. Une Dacia а elle seule interprete tout une cacophonie digne d’un jouet pour enfant (du genre de ceux qu’on confisque au bout de 3 minutes !).
Nous emportons avec nous les sourires et les rires des gens а la vue de notre « machina » !
Has been les Porches, BM et Ferrari : si vous voulez que des jolies roumaines posent devant votre voiture, venez en Ami6, succes assure !!!


Il fallait cependant continuer notre voyage et nous sommes entres le 12 Avril dans le 6eme pays de notre itineraire : La Republique de Moldavie, ou notre ami Alexandre nous attendait.
N’aillant pas pris le visa auparavant, il nous fallait faire les formalites а une douane possedant un service consulaire. Nous sommes arrives prets а nous armer de patience n’ayant aucune idee du temps que cela prendrait. A notre grande surprise nous sommes ressortis au bout de 10 minutes visa en poche ! Il a encore fallu passer le controle douanier puis policier. Donner quelques Euros pour la « taxe ecologique » (! ) 25 autres aux policiers pour un vague petit papier ( !! ), et finalement encore 5 Euros juste pour se faire lever la derniere barriere ( !!! ).


Nous sommes arrives а la nuit tombee а Chisinau (prononcer « kichno »), la capitale du pays.
Alex et sa famille nous ont accueilli а bras ouverts. Il vit avec sa femme Anastasia et leur petit garcon Maximilian dans un splendide appartement grand standing.

Lа encore nous avons ete recus comme des princes : Oleg le frere d’Alex nous a fait une visite guidee de Chisinau et nous a emmene dans un de ces fameux marches ou on trouve de tout. Evidemment Stephane a deniche son bonheur pour bricoler l’Ami6.


Ils nous ont meme sortit : Boite de nuit high tech avec DJ roumains, et partie de bowling. Incroyable pour les deux culs terreux du beaujolais qui n’avions jamais fait ca ensemble …!
Alex nous a invites dans un des plus beaux restaurants de la capitale pour deguster des specialites moldaves et d’excellents vins du pays.
Et sa maman nous a prepare un veritable festin le dernier jour.


Au final nous avons eu droit а la « Vodka Party » ou nous avons vraiment appris comment se boit la vodka : avaler cul sec et croquer dans la foulee un toast, un citron, une tomate ou encore une salade de choux …

Resultat pas de signe d’ebriete apres le 7eme verre et aucune sequelle le lendemain ! Incroyable !

Mais ce n’est pas tout, d’une part grace а lui un collegue informaticien a depanne notre ordinateur qui avait des faiblesses depuis l’Italie.
Et d’autre part il nous a trouve une assurance auto pour la Russie qui a ete conclue en, tenez-vous bien : 10 mn chrono !!!
La Moldavie, c’est le paradis !

On peut meme consulter Internet sans danger !


Avant de quitter cette sympathique famille nous avons ete orientes pour sortir du pays sans encombre. Nous avons ainsi pu eviter une zone entre la Moldavie et l’Ukraine connue pour le racket des voyageurs.


Avant notre depart Alex a tenu а faire un petit vol d’Ami6.
Il faut dire qu’en temps normal le pilote c’est lui, et l’avion est d’un autre gabarie : un Antonov 74, celui du Boogie de Vichy !


Merci а toute la famille GUTU pour ce sejour court mais memorable !

Nous postons cette page depuis l'Ukraine, a Odessa au bord de la mer noire. Ne nous en voulez pas pour les accents, les claviers en cyrillique ne les reconnaissent pas ...

13 commentaires:

Alex a dit…

Bien joué ! je vois que ca avance doucement.
Dit moi steph, tu as des connaissances sur tout ton parcourt y compris en Mongolie ?
A attendant de vous lire passez une bonne semaine en Ukraine ( si vous voulez j'ai une adresse à Kiev ).
Bye bye

Anonyme a dit…

Bonjour Manu, je suis votre parcours avec enthousiasme et passion. Commentaires, photos tout est complet, drôle et documenté. Bravo à tous les deux. Bises. Dominique (maman de Stéph.)

maryse a dit…

Et oui ça avance, je pensais à vous ce midi en suivant les infos, car ils parlaient des inondations en Roumanie, mais je suis rassurée en voyant que vous les avez évitées. Donc tout va bien, et quelle chance de connaitre autant de personnes sur votre itinéraire.
Bon vent mes petiots.
Bisous de la tata et family.

mag a dit…

Emma , ta plume s'affine au fur et à mesure du voyage et c'est toujours un grand bonheur de vous lire et relire.
T'as eu un peu de mal à l'avaler, la vodka, tout de même...à voir la tête que tu fais sur la photo!!
je vous embrasse bien fort, bonne continuation et à tou bientôt.

Fierrot El PouXo a dit…

C genial, trop content pour vous...Mais comme Mag, j'ai des doutes quant a "aucun signe d'ebriete au bout du 7°verre", ça colle pas trop avec les photos. Biz a vous deux, bonne continuation.

xxxxxxxx a dit…

quelle chance vous avez de vivre une pareille aventure, même si vous devez travailler avec les gens du cru pour les remercier de leur hospitalité!!!!! profitez-en bien et bon courage bisous de la part de Marie-France(soeur de Bruno)

Stéphanie a dit…

L'aventure continue... tout est parfait, les commentaires & les photos (comme dirait Mme Rougemont un peu + haut !), continuer à nous faire réver...
Je vous embrasse très fort
Stéph & François + kiss du brother qui est à la maison ce soir...

bugnet a dit…

la famille bugnet:math
Salut Steph un petit coucou de Riom j'espère que tout se passe bien .Moi ça va et vous? Bonne route .

LE ZUBIAL a dit…

Comme disent si justement les Ukrainiens :

"Si tu résiste à la vodka, va donc à Odessa"

Ou encore

"Si tes pneus jamais ne crevent, va donc faire un tour à Kiev"

Enfin, je ne saurai trop vous rappeler le célèbre diction beaujolais :

"Manue et Steph qui s'adorent, détour par Oulan Bator".


Bravo les Gais Lurons votre route est toujours aussi belle, palpitante et agréable à lire.

Anonyme a dit…

Salut les p'tits loups
je prends l'aventure en cours de route, c'est le cas de le dire, puisque je n'avais rien lu depuis l'arrivée ... sur Nice.
les photos sont supers, Emma ne changes pas de tête quand tu bois, tu es parfaite. Quand à toi mon Stef , en bleu de travail, allongé sur une table à picoler ou accrocher à une poutre (!!!), tu restes le même. En tout cas, continuez de nous faire rêver, c'est génial de voyager avec vous.
Plein de bises de babou, Cricri, Paul et Jeanne

nathalie a dit…

bon, ça y est la blonde a reconnecté. elle a trouvé le blog, l'a lu tous les commentaires , vu toutes les photos.évidemment l'a pas pu écouter les commentaires radio, ça fait 1 mois qi'ils sont plus en ligne!pis maintenant elle se demande qu'est ce qu'elle fout là, au lieu d'être en bleu de travail à scier des bûches et boire de la vodka!bon, ouais ça à l'air abracadabrantesque votre voyage, pt'ête bien qu'elle va se risquer à vous rejoindre à ouligan, ou je sais plus comment ça s'appelle là-bas en mongoslovaquie.
bref, je vais vous raconter une petite blague pour la route :
"y'a un pt'it gars qui se promène dans un quartier juif en gueulant : j'veux un oinge, j'veux un oinge!,
alors il y a un gars qui sort à la fénêtre et qui lui hurle :
ta gueule! c'est KIPOUR!
et lui il répond :
c'est pour WOUAM!!!
hi! hi! hi!
elle est bonne non!
bon, je vous embrasse très très très fort.
le printemps commence enfin ici, c'est cool;
nath







nath

richarafgha a dit…

alors les roots comment ca va..
je vous rejoinds dans la famille des asiatiques en herbe .. Vous allez bientot passer au dessus de ma tete si vous pouviez lacher un pannier de glace...ca ferait du bien..ici il fait 40 a l'ombre dans la journee et 30 la nuit...et c'est pas encore l'ete.. bise et a bientot dans l'espace asie..
Richard

Anonyme a dit…

Bon ben c'etait juste pour vous dire qu'on etait toujours là .
Votre passage en russie et en Ukraine , m'a touche de prés...

On reste de tout coeur avec vous, et concernant l'ami 6, on est sur qu'apres tout cela, elle a elle aussi la volonté de revenir au bercaille !...

je vous embrasse tres fort.
Keep the pressure !!...

Andrick